entretien en agence d’intérim

L’inscription à l’agence d’intérim n’est valide qu’une fois l’entretien passé. Ce dernier permet à l’agence de mieux vous connaître et de cerner vos attentes.

De ce fait, c’est un moment crucial dans la procédure d’embauche, d’où la crainte du postulant. Cette étape est pourtant facile à passer avec une bonne préparation. Voici quelques conseils qui vous sauveront certainement la mise.

Adopter un look professionnel le jour de l’entretien

Les candidats oublient souvent que la sélection commence dès la lecture du curriculum vitae. Les éliminations ont déjà commencé à ce niveau, et bien heureux sont ceux qui se font contacter pour un entretien. Si tel est votre cas, ne vous réjouissez pas trop tôt et commencez à préparer l’étape suivante.

Selon le site humansupports.be, le recruteur scrute avec attention votre présentation et s’en fait une idée sur votre personnalité. Par conséquent, même si votre entretien a lieu en visio, soyez vigilant sur le choix de votre tenue. Évitez le style trop décontracté (short, jean déchiré), une barbe mal rasée, ou des cheveux non coiffés. Pour un poste-cadre ou un autre emploi à responsabilité, opter pour une tenue encore plus professionnelle.

look professionnel le jour de l’entretien

Garder en tête ses points forts et ses points faibles

Les recruteurs demandent fréquemment ses points faibles à un candidat. Anticipez cette question au préalable en réfléchissant à des points faibles vendables. Certes, l’honnêteté est importante, mais les caractères éliminatoires comme le manque de ponctualité ou la maladresse sont à ne jamais communiquer.

Voici quelques points faibles avouables pour vous en inspirer :

  • Être bavard, en le présentant comme un moyen de bien communiquer ;
  • Être lent : pour souligner que vous êtes consciencieux et appliqué ;
  • Être perfectionniste : qui soulève la qualité de votre travail.

Préparer des questions susceptibles d’être posées

Réfléchissez en amont de l’entretien, aux questions que les recruteurs peuvent éventuellement vous poser. Vous pouvez ainsi mieux y répondre sans bafouiller. Selon les statistiques, il est fort probable que des questions vous soient posées sur :

  • Vos expériences passées en lien avec le poste ;
  • Votre parcours et vos choix de formation ;
  • Votre disponibilité (délais, horaires, travail de nuit, week-end ou les jours fériés) ;
  • Vos motivations pour travailler dans une entreprise.

Cette étape vous évitera de dire n’importe quoi pour ensuite le regretter, notamment par rapport à votre disponibilité. Par peur de se voir éliminer, les postulants ont tendance à prétexter avoir une grande disponibilité pour ensuite se plaindre de ses horaires une fois le contrat signé.

Se renseigner sur la société qui recrute

Cette étape de l’entretien est inévitable. Réunissez des informations détaillées sur l’entreprise qui recrute afin de mieux cerner leur domaine d’activité, connaître leur produit phare ou leur projet à venir. Le site web de la société devrait vous fournir les informations nécessaires.

Ensuite, appréhendez les objectifs du recruteur. En général, le but principal d’un entretien est d’évaluer vos compétences intellectuelles et techniques, relatives au poste. C’est l’occasion pour vous de développer vos connaissances et de démontrer votre savoir-faire. C’est également un moment opportun pour connaître vos motivations et les barrières qui peuvent vous empêcher d’évoluer au sein de la société.

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.