Pour le confort et l’efficacité énergétique, l’enveloppe du bâtiment doit être uniformément et continuellement isolée. Dans les vieilles maisons avec peu ou pas d’isolation, le toit est la première cause de déperdition de chaleur. Ainsi, lorsque vous effectuez des travaux de rénovation énergétique, l’isolation des combles, qu’elles soient rénovées, aménageables ou perdues, n’est pas à négliger.

Pourquoi exactement isoler les combles ?

L’isolation des combles permet de limiter grandement les déperditions de chaleur dans un bâtiment. Sachant que 30% de la chaleur s’échappe par le toit, ce travail prime sur l’isolation des murs ou du sol. Ils seront les plus efficaces en termes d’isolation thermique.

Les combles sont les espaces se trouvant entre le dernier étage et le toit d’un bâtiment. C’est une lame d’air où le phénomène de convection fait monter la chaleur. C’est pourquoi la chaleur s’échappe principalement par le grenier. Les isoler empêche la chaleur de s’échapper. A l’inverse, l’été, l’isolation des combles éloigne la chaleur et conserve ainsi une certaine fraîcheur. En effet, les greniers sont souvent exposés à des températures élevées en été. Une bonne isolation empêche l’air chaud d’entrer, de sorte qu’il reste frais plus longtemps.

Par conséquent, un comble bien isolé assure un meilleur confort au quotidien, toute l’année. Ce n’est pas le seul avantage. Une bonne isolation des combles permet également d’économiser sur les factures de chauffage, car le logement est mieux à même de résister au froid et de retenir la chaleur.

Privilégiez toujours la qualité

Les travaux d’isolation de combles ne peuvent pas tolérer un centime d’économies. La qualité est donc toujours privilégiée pour une isolation réussie et durable dans le temps. Choisissez une isolation de qualité qui respecte les caractéristiques de performance exigées par la RT2012 en construction neuve (ce qui est obligatoire), de préférence éligible au crédit d’impôt rénovation. De plus, n’économisez pas de main-d’œuvre, engagez un professionnel à moins que vous n’ayez l’habitude d’installer correctement l’isolation. Une isolation mal installée, une isolation mal faite n’aura certainement pas l’effet escompté dans le temps. Ainsi, ce que vous pensez économiser sur l’isolation du toit ou des combles aura un impact à long terme sur la consommation d’énergie de votre maison, et donc sur votre facture d’énergie.

L’isolation des combles et le système de chauffage

Pour isoler vos combles, investir dans des matériaux de qualité est certes un investissement, mais vous fera économiser beaucoup d’argent par la suite sur une centrale de chauffage. La règle d’or en matière d’isolation et de chauffage est la suivante : N’investissez pas dans un système de chauffage tant que vous n’avez pas fini d’isoler votre maison, notamment vos combles. Avec ce type de travaux, vos besoins en chaleur diminueront s’ils sont réalisés dans les règles de l’art. Evitez toute modification du système de chauffage en réalisant un bilan thermique en parallèle ou après les travaux d’isolation des combles. Ensuite, vous pouvez vous positionner sur le bon système de chauffage, ni trop faible ni trop fort. De même, n’investissez jamais dans le remplacement de votre système de chauffage, spécifiquement en ce qui concerne les toits et les combles, tant que vous n’avez pas évalué votre isolation.

<<< Plusieurs articles intéressant sont à découvrir sur ce blog.>>>

By Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.